Les philo fables de Michel Piquemal

Ce livre  « Les philo-fables » est un recueil de contes invitant à la découverte de la philosophie. L’auteur Michel Piquemal revisite une soixantaine de légendes et mythes. Il nous invite à nous interroger sur différents thèmes tels que l’argent, le bonheur, la mort, la sagesse ou la justice.

Les questions posées après chaque histoire nous permettent d’aller au-delà du simple fait romancé. Elle nous suggère de nous interroger sur notre propre existence voire de prendre des distances par rapport à notre monde matériel, superficiel et formaté. Chaque conte peut trouve une résonance dans notre vie de tous les jours.

il etait une fois

 

La non violence, oui mais pas la lâcheté.

Ainsi le conte « le serpent et les villageois » pose le problème de la non-violence. Comment doit-on se défendre face à des actes sanguinaires tels que ceux perpétrés lors de l’attaque au Bataclan en octobre dernier. Car en effet, comme l’enseigne Boudha dans la « voie du milieu », si la violence n’est pas une solution, la lâcheté et la faiblesse non plus. Une autre fable nous fait réfléchir sur le superflu.

 

La société de consommation, le mal du siècle?

« Les baguettes d’ivoire » nous pose le problème de la spirale infernale de la consommation. Influencés par les médias et la publicité, nous sommes tentés par bon nombre d’objets, de services ou de plaisirs qui ne sont finalement pas nécessaires à notre survie.

 

La justice, celle de l’homme ou celle de dieu?

« Antigone » nous permet également de réfléchir au problème de la justice. La loi tente de rétablir l’égalité entre les hommes puissent que Dieu nous a fait naître inégaux. Cependant, si elle est injuste et que nous passons outre, est-ce condamnable?

Ce petit recueil permet donc au lecteur de regarder le monde avec un œil nouveau. Nous jugeons souvent trop rapidement. A la lecture de ce livre vous vous apercevrez que tout n’est pas tout blanc ou tout noir. Il y a beaucoup de gris dans l’existence humaine. Ces contes et mythes venants de tous les horizons (Inde, Moyen-Orient, Afrique, Europe Centrale, Chine,Perse, Arabe, Grèce, France, Juif, Turc, Bulgare, Latin, Inuit, Tibet) nous ouvrent les yeux sur tous les sujets qui nous préoccupent tout au long de notre vie.

 

Ce que j’ai aimé dans les Philo fables

Ma première pensée à la lecture de ce petit recueil a été : « Ah! enfin un livre de philosophie où je comprends quelque chose ».

Les phrases sont simples. Le vocabulaire est commun. Il y a peu ou pas de référence à la mythologie ou aux dieux. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir une culture dans ce domaine. On n’a pas besoin de concentration pour comprendre ce que l’on lit.

Ce livre se lit rapidement et permet en peu de temps de s’ouvrir au monde des philosophes. Je l’ai lu dans un jardin ouvert exceptionnellement sur le parvis de l’Institut du Monde Arabe à l’occasion de l’exposition « Jardins d’Orient – De l’Alhambra au Taj Mahal » et j’ai passé un très bon moment.

 

Afficher l'image d'origine

 

Ce que je n’ai pas aimé dans les Philo Fables

Les histoires permettent d’aborder des thèmes philosophiques, mais il sera difficile de citer ce livre dans une dissertation…

Il s’agit plus d’une introduction à la philosophie que d’un approfondissement. Pour les puristes il semblera trop superficiel, mais il ne faut pas oublier qu’il s’adresse aux enfants à partir de 9 ans.

 

« Les philo-fables » sont à lire pour le plaisir et à relire pour réfléchir et sans doute relativiser….

Retrouvez ce livre sur Amazon.

 

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>